Gâteau de Savoie

Une idée de goûter pour ce dimanche après-midi doux et ensoleillé. Le vent est de la partie, et on peut avoir envie dans ce cas d’un gâteau léger et aérien. Tout a commencé lorsqu’une amie m’a ramené de Berlin en décembre une préparation pour gâteau que j’ai réalisée pendant mes vacances fin décembre. La base de la préparation était un gâteau moelleux et aérien un peu comme une génoise, au délicieux goût de vanille, auquel on pouvait ajouter du pavot bleu et garni d’une préparation à base de crème fouettée et de pâte d’amande liquide. Le résultat était délicieux mais visuellement catastrophique.

Le gâteau avait attaché et il était par conséquent un peu en miettes. Pour le fourrage, je n’avais pas suivi les conseils inscrits sur la boîte et je n’en avais mis que la moitié (et j’avais bien fait, ça aurait fait beaucoup trop et ça aurait débordé). Il me restait donc la moitié de cette préparation et j’ai eu envie de refaire ce gâteau. Mais pour cela, il me fallait refaire complètement le biscuit de base (puisque là j’avais utilisé la totalité de la préparation industrielle). J’ai d’abord pensé à une génoise, mais le biscuit paraissait plus moelleux. C’est là que je me suis rappelée du gâteau de Savoie fait par ma mère. C’était exactement ça : moelleux et aérien à la fois ! Heureusement, j’avais noté la recette quelque part dans mon ancien classeur de recettes (celui de l’ère pré-blog) et je l’ai refaite en modifiant certains éléments (non, je ne peux pas m’empêcher de diminuer la dose de jaune d’œuf et de sucre !). Le résultat était au top, et je pense que quand j’aurai envie d’un gâteau aérien et moelleux à garnir en fonction des envies, j’en referai ! Merci Maman pour cette recette, et si tu testes la version allégée, dis-moi ce que tu en penses !

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes
Coût : 1,20 € (soit 0,30€ / personne)

Ingrédients pour 4 personnes (20cm de diamètre)

- 4 œufs (4 blancs + 2 jaunes)
– 30 g de sirop d’agave ou 50 g de fructose ou 100 g de sucre
– 50 g de farine
– 40 g de fécule de pomme de terre
– 1 pincée de sel
– arôme amande amère ou vanille
– 1 pincée de levure

1) Dans un bol, mélanger la farine, la fécule de pomme de terre et la levure.

2) Dans un saladier, monter les blancs d’œuf en neige ferme avec la pincée de sel. Dans un autre saladier, blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre. Incorporer le mélange à base de farine au mélange à base de jaunes.

3) Finir par incorporer délicatement les blancs d’œuf au reste.

4) Préchauffer le four à 160°C, chemiser un moule à manqué avec du papier sulfurisé et y verser délicatement la pâte à gâteau. Faire cuire 25 à 30 minutes, jusqu’à ce que le gâteau soit délicatement doré et que la pointe d’un couteau en ressorte sèche. Laisser refroidir avant de démouler.

Suggestions : Une fois froid, si vous souhaitez garnir le gâteau de Savoir, coupez-le en deux, tartinez le cercle du bas et recouvrez avec celui du haut. Sur la photo, j’avais choisi un mélange à base de fromage blanc et de pâte d’amande liquide qu’il me restait d’une préparation pour gâteau de Noël rapporté de Berlin par une amie. Mais vous pouvez laisser aller vos envies et le garnir de confiture, de pâte à tartiner (maison), de dulce de leche, de crème de marrons

Que faire avec les jaunes d’œuf restant ? Vous pouvez faire une crème pâtissière légère que vous utiliserez comme fourrage à l’intérieur du gâteau par exemple !

Conseils de préparation :
– Recouvrir le moule de papier sulfurisé et non pas d’un mélange matière grasse-farine pour être sûr qu’il se démoule convenablement. Comme tous les gâteaux aériens, c’est un gâteau fragile qui attache facilement.
– Pour conserver le côté aérien et mousseux du gâteau, faire attention à incorporer les blancs délicatement et à ne pas trop manipuler la préparation lorsqu’on la transvase dans le moule. Prenez garde à ne pas taper le moule contre le plan de travail ou le secouer pour égaliser le dessus : cela fait perdre des bulles d’air à la préparation et le gâteau sera plus compact.

About these ads

2 réflexions sur “Gâteau de Savoie

    • Et il l’est en vrai aussi ! Je crois que la prochaine fois que je fais une bûche j’utiliserai cette recette de gâteau de Savoie pour le biscuit qui est bien plus moelleux que la génoise que j’avais faite pour la bûche aux marrons des fêtes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 222 autres abonnés

%d bloggers like this: