Paradoxal cooking – Cheesecake gourmand, frais et léger au coulis de framboise

Habituellement, on fait rimer cheesecake avec ‘gourmand’, ‘crémeux’, ‘sucré’… J’avais envie de faire un cheesecake, mais un cheesecake à ma façon : un cheesecake gourmand, mais frais et léger. Un cheesecake que l’on peut déguster avant d’aller faire une séance de sport, un cheesecake super équilibré, mais un cheesecake à tomber. Avec cette recette, je participe au défi de juin sur Recettes.de : Les saveurs sans les calories. Mais hors de question de proposer des courgettes vapeur ou un bol de riz nature. Le printemps arrive sur ses derniers jours, l’été approche, et la pression des régimes et du bikini s’affiche. Or, les régimes, c’est pas mon truc. Se priver, ça sert à rien. Il suffit, à mon sens, de s’écouter un peu plus et de manger à sa faim. Mais manger à sa faim en mangeant ce qui nous plaît, c’est sans doute ça qui évite de « manger par pure gourmandise » et du coup sans besoin réel. Alors si on peut prendre soin de soi en se faisant plaisir, je vois pas pourquoi on s’en priverait.

Depuis que je me suis mise à cuisiner pour de bon, je ne m’interdis rien. En revanche, vous avez pu remarquer que je cuisine peu salé, peu sucré et peu gras. L’avantage, c’est que j’ai retrouvé le goût des aliments. Leur vrai goût. Plus de plats industriels, plus d’assaisonnements inutiles. Je fais partie des gens bizarres qui ne comprennent pas qu’on rajoute 150g de beurre et 150g de sucre à un gâteau au chocolat. Alors certains me prendront pour une minette qui pour faire attention à sa ligne mange des plats sans goût. Et bien non. B. a pris l’habitude de manger « sain » à la maison. Bizarrement aussi, depuis qu’on vit ensemble, lui qui était malade 2-3 fois par an ne l’es plus. L’inconvénient, c’est qu’on a du mal à tolérer (physiquement) les repas au resto… sauf si c’est bien préparé, à base de produits frais.

Parenthèse fermée. La cuisine que je développe, c’est celle qui me permet, je crois, de me sentir bien, en bonne santé, et de manger tout ce qui me fait plaisir sans culpabiliser et sans rentrer dans une logique « ingestion-dépense » dans laquelle tout gâteau englouti mérite une séance de jogging derrière. Non. Je mange pour me nourrir, pas pour éliminer ensuite. Et je ne veux pas culpabiliser parce que j’ai besoin de manger. Et oui, on peut manger du cheesecake qui a du goût mais qui est qui est frais, léger… et équilibré. Pour toutes celles qui mangent de tout, ne se privent pas, et que le beurre et le sucre ne dérange pas, ce discours n’est pas pour vous. L’essentiel est de se sentir bien. Mais je n’en peux plus (excusez-moi par avance) de ces plaintes, déclarations et culpabilisations autour de la nourriture. Donc, pour toutes celles qui se privent ou culpabilisent à la moindre bouchée quand même ingérée, ce cheesecake vous est dédié…

Temps de préparation : 35 minutes
Temps de réfrigération : 12 h minimum, 24 h dans l’idéal
Coût : 2,80 € (soit 0,70 € / personne)

Ingrédients pour un moule de 16 cm de diamètre (4 personnes) :

°° Fond du cheesecake °°
– 55 g de Wasa léger (6 tranches)
– 20 g de beurre fondu (15% MG)
– 10 ml de sirop d’agave

°° Garniture °°
– 75 g de carré frais 0%
– 225 g de fromage blanc 0%
– 20 ml de sirop d’agave
– Arôme naturel vanille
– 1 c. à soupe d’eau
– 1 c. à soupe d’agar agar
– 75 ml de coulis de framboise

1) Préparation du biscuit :
Dans un bol, mélanger le sirop d’agave et le beurre fondu.
Mixer grossièrement (émietter) les wasa.
Mélanger les miettes avec le beurre et le sirop pour faire une pâte assez compacte.
Recouvrir le fond du moule à charnière de papier sulfurisé et y déposer une couche épaisse de biscuit en appuyant bien avec un verre pour constituer un fond compact.

2) Étaler le coulis sur la base du biscuit et placer le tout au frais.

3) Préparation de la garniture
Dans un bol, verser le fromage blanc, le carré frais, le sirop d’agave et 4 gouttes d’arôme naturel vanille (ou la poudre d’une gousse de vanille)
Dans une coupelle, dissoudre l’agar agar dans l’eau et incorporer au mélange à base de fromage blanc.

4) Montage du cheesecake
Verser le mélange à base de fromage sur le fond du cheesecake : le coulis va remonter, mais ce n’est pas grave.
Placer du film transparent sous le moule et bien filmer l’ensemble du gâteau.
Mettre au frais 24h

Et pour le côté ‘Les saveurs sans les calories’ : le bilan calorique pour une part comme celle de la photo (1/4 du gâteau) :

valeur énergétique : 140 kcal. protéines : 9g; glucides : 22g; lipides : 1g

Et pour 100g de gâteau :

valeur énergétique : 118 kcal. protéines : 7,6g; glucides : 18,9g; lipides : 0,9g

Atouts santé : le nombre de protéines dû aux fromages, le nombre de glucides à assimilation lente, du fait des wasa, et le peu de matières grasses. Les sucres ‘rapides’ proviennent quant à eux du coulis de framboise (donc des fruits si vous en choisissez un 100% naturel) et du sirop d’agave, sucre naturel non raffiné.

À titre comparatif :
– 100g de cheesecake ‘classique’ : 325kcal. protéines : 5g; glucides : 25g; lipides : 25g
– 100 g de crème dessert à la vanille (1 pot) : 139 kcal. protéines : 3,8g; glucides : 22,4g; lipides : 3,8g

CQFD : faites-vous plaisir, cuisinez !

Conseils :

– L’utilisation d’un moule à charnière est vivement recommandé : c’est lui qui vous permettra de démouler votre cheesecake sans problème. J’ai trouvé le mien chez Hema lors de mon passage à Lille pour 3€ (autant dire que j’ai pas hésité une seconde !). Je ne sais pas encore s’il tient bien à la cuisson, mais pour ce type de cheesecake qui ne nécessite qu’un long passage au frais, il est parfait.

– Cette recette se prépare à l’avance : 24h au frais sont indispensables pour que le cheesecake en soit un, que le coulis ait imprégné le biscuit et que le fromage fasse bloc.

Publicités

3 réflexions sur “Paradoxal cooking – Cheesecake gourmand, frais et léger au coulis de framboise

  1. Je viens de découvrir ton blog que je vais garder bien au chaud dans mes favoris.
    En tout cas, super ton article 🙂 Je vais vite tester ta recette, moi qui suis fan de cheesecake, je l’aime aussi léger !

    • Je te remercie pour ton message, qui m’a permis par la même occasion d’aller voir ton blog qui est vraiment super agréable à lire et regarder ! N’hésite pas à revenir donner tes impressions pour le cheesecake si tu le testes, c’est toujours utile pour les lecteurs !

  2. Pingback: Cheesecake allégé aux fraises « Cuisine & Équilibre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :