J’ai testé : les papillotes Maggi version poisson

Parfois, bloguer a du bon, parce que ça permet de découvrir de nouveaux produits. Grâce à Requia qui rédige le Blog des Astucieuses pour la marque Maggi, j’ai pu tester les Papillotes pour Poisson blanc.

Le principe : un sachet + un mélange d’épices tout prêt. Ajoutez des filets de poisson, passez au four sans vous occuper de rien.

Résultat : un délicieux plat à base de poisson cuit sans matières grasses ajoutées, et à l’assaisonnement savoureux.

Mode d’emploi : rien de bien compliqué (je suis blonde et j’y suis arrivée du premier coup !). Le sachet se compose de deux parties : une contenant le sachet cuisson, l’autre le mélange d’épices.

1- Ouvrir le sachet. Attention : il faut faire attention d’une part de ne pas découper le sachet-cuisson logé dans la partie supérieure (mais en découpant à la main grâce au sachet pré-découpé, on évite cela) et d’autre part, de ne pas renverser les épices contenues dans la partie inférieure (ça, c’est pas automatique). Vous avez brillamment passé l’étape 1 ? Passons à la suivante !

2- Sortir les filets de poisson du réfrigérateur ou du congélateur et un plat à gratin du placard. Si les filets sont longs, les couper en deux.  J’avais deux filets de panga sous la main, j’ai dû les couper. Ouvrir le sachet cuisson. Y disposer les filets. Placer le sachet avec les filets dans le plat. Verser les épices. Le mélange est prévu pour 4. Comme on est que deux, je n’ai mis que la moitié. Secouer légèrement le sac pour répartir les épices. Ajouter deux c. à soupe d’eau, fermer le sachet grâce à l’attache fournie et percer 4 trous avec un couteau.

3- Préchauffer le four à 200°C (attention, pas de chaleur tournante !). Disposer le plat dans le four et faire cuire 20 minutes.

4- Pendant ce temps, préparer  l’accompagnement. Le four sonne ! Enfiler les maniques, sortir le plat, ouvrir le sac délicatement et récupérer les filets de poisson pour les disposer dans les assiettes. Mettre les pieds sous la table. Déguster.

Mode d’emploi express :

1- Ouvrez le sachet.

2- Placez les filets dans le sachet cuisson. Ajoutez les épices. Secouez.

3- Ajoutez 2 c. à soupe d’eau. Fermez le sachet. Mettez au four 20 min à 200°C.

4- Savourez.

Points négatifs :

– La composition n’est pas super naturelle… si on a un peu de ciboulette et de citron sous la main, je me demande s’il ne vaut pas mieux prendre un peu de temps en plus pour préparer une marinade.

– Toujours dans l’anti-naturel : la cuisson dans le sachet plastique. Bon, c’est pas pire que l’alu ou le silicone certainement, mais bon…

– Peut-être ai-je mal dosé pour deux personnes, ou peut-être était-ce le poisson, mais sur la fin, le goût était trop fort et limite écœurant. Après, il faut dire que comme je fais tout moi-même, je ne suis pas une référence au niveau du goût. Ce que je mange a généralement un goût fade pour les personnes autres que B. et moi.

Points positifs :

– La facilité de préparation. En deux temps trois mouvements, c’est prêt. Tout est étudié, prévu, l’ergonomie du sachet est parfaite, ne prend pas de place dans le placard, et même l’attache pour fermer le sachet est super pratique !

– Le mode de cuisson en papillotes. Si cette facilité donne envie aux gens de cuisiner plus souvent de cette façon, ça mérite d’être encouragé.

– On peut ainsi ne pas savoir cuisiner, ne pas avoir d’herbes et/ou épices à la maison et cuisiner un plat succulent. Ici il s’agissait de poisson. Je suis persuadée qu’avec un produit comme celui-là, les gens achèteront plus souvent des filets de poisson frais : il n’y a rien à faire pour les transformer en un repas digne de ce nom.

Conclusion :

– Un produit pas forcément naturel, pas vraiment écolo, mais d’une efficacité redoutable pour les pannes d’inspiration, les jours de speed… et pour manger plus de poisson. En bref, je recommande ce produit pour ceux qui habituellement ne cuisinent pas, et pour ceux qui cuisinent, c’est pour les fois où vous n’aurez vraiment pas le temps de rester en cuisine.

– Ma réalisation : j’ai réalisé ce plat avec des filets de panga (2), un mélange de céréales et légumes secs., des rondelles de courgettes et quelques champignons de Paris. L’ensemble s’accordait vraiment bien, et je n’ai pas été déçue du résultat (B. non plus d’ailleurs !). Je dois encore tester un sachet de papillote pour viande, il me tarde de voir ce que ça va donner. Pour le poisson, c’est adopté !

Maintenant le concours :

Dans le cadre de ce partenariat, je dispose de deux lots de sachets « Papillotes » de Maggi pour les lecteurs. Pour les gagner, rien de plus simple : donnez-moi en commentaire la recette du blog que vous adoreriez réaliser. Vous avez jusqu’au lundi 4 juillet minuit. Résultats le 5 par tirage au sort.

– Produit reçu gratuitement –

Advertisements

5 réflexions sur “J’ai testé : les papillotes Maggi version poisson

  1. Pingback: Test de produits Maggi : Papillotes Côtes de Porc Tomates & Herbes / Cœur de bouillon façon Pesto « Cuisine & Équilibre

    • Bonjour
      Cela dépend des supermarchés. Vous pouvez les trouver à deux endroits différents : ou bien au rayon « condiments », avec les autres papillotes et les cubes de bouillon et préparations pour sauces ou bien au rayon poissonnerie. Dans certains supermarchés, on les trouve aux deux endroits…

  2. Pingback: J’ai testé : la Senseo Cappuccino (HD 7853/61) « Cuisine & Équilibre

  3. Pingback: J’ai testé : les papillotes Maggi version côtes de porc « Cuisine & Équilibre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :