Que faire avec les miettes et les restes d’une brioche ou d’un gâteau ? Des cakes pops !

Après plus d’une semaine sans recette (je croyais qu’une fois la thèse imprimée j’aurais du temps pour moi : raté !), je suis de retour avec une recette ancrée dans le thème cuisine durable. Le tout combiné avec un dessert à la mode : les Cakes Pops. Vous le savez sans doute déjà, je n’aime pas les trucs à la mode. Mais ça, sur le principe, j’aime bien.

Des Cakes Pops, c’est quoi ? Ce sont de petits gâteaux ronds qu’on peut agrémenter de différentes façons au niveau de la garniture comme de l’enrobage (chocolat, fruits …). On les présente ou bien sur des piques, façon sucette (on appelle ça des cakes pops) ou bien dans des caissettes (et n appelle ça des cakes balls). Au-delà de toute cette terminologie et au delà de la déferlante de cakes pops/balls qu’on a eu sur la blogosphère culinaire ces derniers temps, c’est très bon, facile à faire, rapide et ça peut en jeter niveau présentation.

J’ai quand même mis du temps à me lancer dans la confection de cakes pops. Pourquoi ? Parce que comme tous les trucs à la mode, et plus spécialement en cuisine, la plupart des recettes conseillent de fabriquer un gâteau au yaourt (nature) pour ensuite le désintégrer pour en faire des cakes pops… Or, je trouve ça naze : je ne vois pas l’intérêt de faire exprès un gâteau dans l’unique but de faire des cakes pops. Pour le coup, ça prend deux fois plus de temps, et quitte à faire un gâteau exprès, autant le déguster comme ça. Donc je n’en avais pas fait jusqu’à récemment d’une part parce que suivre l’effervescence de la blogosphère en y allant de ma version des cakes pops, bof… et d’autre part, parce que je n’ai pas eu l’occasion d’avoir des restes de brioche ou de gâteaux. Jusqu’à la semaine dernière.

La semaine dernière, j’ai tenté un koughlof dont la cuisson a totalement foiré… L’intérieur ne cuisait jamais. Je me suis donc retrouvée avec un intérieur potable et un extérieur archi-cuit. On en a donc dégusté certaines parties au p’tit déj. Quant au reste, hors de question de le jeter (non mais !). J’ai donc testé les cakes pops : après tout, le principe, à la base c’est ça : recycler des restes de brioche ou de cake un peu passés et du coup trop secs pour être mangés tel quel. Et ça, j’aime bien ! Je me suis donc lancée, et c’était terriblement bon.

Hier, je me suis acheté un superbe moule à koughlof en terre (ça faisait longtemps que je cherchais un moule à koughlof, et sur un coup de tête, je m’en suis pris un en terre dans une charcuterie alsacienne à Montpellier). Le koughlof était délicieux cette fois, mais comme il a attaché au moule, je me suis retrouvée avec pas mal de miettes (vous pouvez voir ça sur la photo à gauche…). Je me suis dit que c’était l’occasion de refaire des cakes pops : j’ai donc coupé la tranche qui restait du p’tit déj en morceaux, ajouté les miettes et fait de superbes cakes pops pour le dessert. Magique… j’adore recycler les miettes comme ça !

D’autant que comme chaque recette qui permet de recycler, les variations sont infinies : videz vos placards, vos frigos, mais ne jetez rien !!! Je suis persuadée que vous avez un fond de poudre d’amande ou de noix de coco râpée qui traîne par là et dont vous ne pouvez rien faire parce qu’il n’y en a pas assez pour une recette complète. C’est le moment ou jamais !

Ma version du jour : mon koughlof contenait déjà des raisins secs. j’ai seulement aromatisé légèrement à la fleur d’oranger parce qu’on aime bien ce parfum à la maison. Avec ça, plus de gaspillage : même les miettes qui restent au fond du plat ou de l’assiette de présentation sont réutilisées !

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de réfrigération : 15 minutes (facultatif)
Coût : rien (ou presque)

Ingrédients pour 8 cakes pops

– Des miettes de brioche / gâteau
– 2 tranches de brioche / gâteau (les extrémités, par exemple)
– 20 ml de lait environ
– Garniture au choix : arôme, fruits secs, pépites de chocolat, fruits confits, chocolat fondu, glaçage, noix de coco râpée…

1) Découper grossièrement la ou les tranches restantes de cake ou de brioche. Les placer dans le bol du mixeur. Ajouter les miettes. Ajouter un peu de lait et la garniture. Mixer. En fonction de la consistance de la pâte (il faut pouvoir faire des boules de pâte qui se maintiennent et ne collent pas), ajouter du lait.

2) Former les cakes pops de la taille que vous voulez. Les rouler dans une garniture éventuellement (chocolat fondu, coulis de fruit, confiture, éclats de noisettes ou de pistache…)

3) Placer au frais.

Publicités

Une réflexion sur “Que faire avec les miettes et les restes d’une brioche ou d’un gâteau ? Des cakes pops !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :