J’ai eu une révélation… Crèmes dessert à la fève de tonka

Un nouvel ingrédient très à la mode : la fève de tonka. On la voit partout. J’ai l’impression que pour être bien vu et sentir qu’on a un certains standing dans la blogosphère culinaire et dans le domaine de la gastronomie, il faut mettre du thé matcha et de la fève de tonka partout (prononcez [thèèè mââtcchhââ] pour coller encore plus au personnage). Bref. Pour moi, le thé matcha et la fève de tonka, c’est catalogué « j’me la pète » et « je donne l’impression d’être au top et d’être in ». Donc, j’ai (bêtement) refusé d’intégrer ces deux ingrédients dans mes préparations. Non mais c’est vrai à la fin… ce que j’aime faire, c’est une cuisine naturelle, ras des pâquerettes, loin des macarons bien trop chics et compliqués (je n’y suis jamais arrivée !) et des produits hauts de gamme à vous faire pleurer le porte monnaie. Ma grande lubie, c’est une cuisine qui donne des résultats bluffants avec trois fois rien. Donc, pas de fève de tonka ni de thé matcha. Puis, un jour, j’ai découvert la fève de tonka totalement par hasard, et pas du tout par ouïe-dire.

Un jour, je suis allée me balader à Montpellier sur la place de la comédie pour un week-end des labels (bio, locaux etc). Et là, il y avait, outre des figues à tomber par terre, un stand avec un éleveur de brebis qui faisait de la confiture de lait bio à base de lait de brebis. Et on pouvait déguster. Ni une ni deux, comme j’adore la confiture de lait, je teste. Nature… aromatisée à la poire williams (délicieux), au cacao (moins bonne) et… à la fève de tonka. Et là, j’ai eu la révélation. Pas loin de l’extase mystique… la confiture de lait aromatisée à la fève de tonka était dix fois meilleure que la confiture de lait nature. C’est pas peu dire. Je suis tombée sous le charme et j’ai oublié le côté « prout prout » de ce produit.

La recette que je vous propose est toute simple : un p’tit bout de chemin vers une crème dessert faite super facilement, assez rapidement, pas chère du tout, et au goût exquis. Laissez-vous tenter à votre tour !

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 35 minutes
Temps de réfrigération : 2h
Coût : 0,50 € (soit 0,25 € / personne)

Ingrédients pour 2 crèmes dessert

– 1 œuf
– 180 ml de lait (écrémé)
– 20 g de fructose (ou 50 g de sucre)
– 1/2 fève de tonka

1) Verser le lait dans une casserole et y verser la 1/2 fève de tonka râpée. Ajouter la moitié du fructose (ou du sucre) et faire chauffer.

2) Dans un bol, blanchir l’œuf avec l’autre moitié du fructose (ou du sucre).

3) Lorsque le lait est chaud, le verser sur le mélange à base d’œuf sans fouetter. Verser le mélange dans des ramequins.

4) Préchauffer le four à 160°C. Verser de l’eau dans un plat à gratin jusqu’à la moitié du plat. Placer les ramequins dans le plat et enfourner. Cuire pendant 35 minutes. Lorsque les crèmes sont cuites, elles tremblotent légèrement lorsqu’on fait bouger le plat.

5) Laisser refroidir à l’air libre puis réfrigérer 2h minimum.

Publicités

3 réflexions sur “J’ai eu une révélation… Crèmes dessert à la fève de tonka

  1. Comme n’importe quel ingrédient à la mode… Quand je faisais mon apprentissage il y a 6 ans dans un Gastro dans le Nord on utilisais déjà la fêve de tonka, c’est juste un effet de mode qui prend une ampleur petit à petit, j’en ai à la maison et c’est une épice que j’apprécie, on peut même l’utiliser pour des infusions :]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :