Pastissets de boniato (chaussons à la patate douce)

Je vous ai parlé l’autre jour de ma découverte lors de mon séjour à Valence : les pastissets de boniato. À l’origine, ces chaussons sont faits à Noël et à Pâques (Semana Santa), mais j’ai pu en trouver à plusieurs reprise à Valence alors que nous sommes début février. C’est apparemment une spécialité de la région, et la culture de la patate douce est fortement incitée dans la Communauté de Valence (le gouvernement régional avait fourni en 2004 des plants non contaminés pour maintenir cette culture, décimée par de nombreuses maladies). Sachant ça, je regarderai cet été si les patates douces qu’on trouve viennent d’Espagne et pas des États-Unis ou d’Israël comme c’est le cas en hiver. À mon retour, je n’avais qu’une idée en tête, faire ces pastissets pour en déguster une fois encore.

Le problème auquel je me suis confrontée, c’est que les recettes traditionnelles pour cette pâte à chaussons sont composées d’huile et de saindoux pour les 2/3. Hem hem. Vous connaissez mon amour pour le gras… et vous devez vous douter que j’ai essayé de trouver une recette plus saine. Et j’en ai trouvée une ici, que vous pouvez aller consulter (même si elle est en espagnol).

Bien entendu, je ne l’ai pas suivie à la lettre puisque je l’ai réalisée avec de la farine de blé uniquement et que je n’ai pas utilisé de graisse de coco (je ne savais même pas que ça existait !!!), mais le résultat était vraiment trop bon ! Différent de celui que j’avais acheté (la pâte était moins grasse et la garniture n’avait pas la même texture), mais la texture à laquelle je suis arrivée semble plus proche de toutes les recettes traditionnelles sur lesquelles je suis tombée. Donc c’est que ça va ! Alors si vous voulez tester la patate douce version sucrée, c’est le moment de vous lancer !

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de repos : 30 minutes
Temps de cuisson : 25 minutes
Coût : 1,70 €(0,08€ / pastisset)

Ingrédients pour 22 pastissets

°° Pour la garniture °°
– 600 g de dulce de boniato

°° Pour la pâte °°
– 250 g de farine
– 60 g de purée d’amande maison (30g de poudre d’amande + 30 ml d’eau)
– 75 ml d’eau
– 1 pincée de sel
– 1 pincée d’anis en poudre
– 1 c. à soupe de vin blanc doux (facultatif)

1) Dans un bol, mélanger la poudre d’amande et l’eau pour former une purée. Verser la farine dans un saladier et la mélanger avec la pincée de sel et l’anis. Creuser un puits et y verser la purée d’amande et l’eau. Former une pâte homogène, enrouler la boule de pâte dans du film transparent et placer 30 minutes au frais.

2) Étaler la pâte et découper des cercles. Placer un peu de garniture au centre et refermer les chaussons en forme de demi-lune. Placer les chaussons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Préchauffer le four à 180°C et cuire les chaussons 20 à 30 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés. Éventuellement, saupoudrer de sucre.

Publicités

8 réflexions sur “Pastissets de boniato (chaussons à la patate douce)

  1. Pingback: Catalan and spanish traditional desserts you can try in Barcelona | Blog

  2. Pingback: Desserts typiquement catalans et espagnols que vous trouverez à Barcelone

  3. Pingback: Mousse de panais « Cuisine & Équilibre

  4. Pingback: Cabello de ángel : confiture de courge spaghetti « Cuisine & Équilibre

  5. ça a l’air vraiment appétissant! c’est une recette que je ne connais pas, mais j’adore la patate douce! Très sympa ce nouveau chez toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :