Comment faire du bon pain sans robot, sans machine à pain et avec une tendinite au coude ? Pain sans pétrissage…

Je n’ai jamais voulu avoir de machine à pain : pour moi, ça ne représentait qu’une machine supplémentaire, pas d’une grande utilité, qui ne permettait pas de réaliser de meilleurs pains que celui fait à la main. Je préférais pétrir moi-même la pâte, même si le pain avait une mie un peu trop resserrée au début. Au fur et à mesure, j’ai réussi à lui donner une meilleur consistance. Mais non sans efforts ! La phase de pétrissage ne me permettait pas de faire plus de 4 petits pains à la fois (ou un gros), parce que c’était trop difficile à pétrir lorsque la pâte était trop lourde. Puis avec ce mal de coude qui commençait à venir… c’était pas génial.

Puis un jour, il y a eu une révolution dans ma cuisine : un robot ! Du coup, faire du pain est devenu chose facile. C’est lui qui pétrit, à la vitesse voulue, la pâte est douce, aérée, et la qualité du pain s’en ressent (et la qualité de vie de mon coude aussi !).

Puis une autre révolution s’est produite… j’ai lancé un fil Twitter pour le blog. Et là : les échanges ont grandi, fusé… Un jour, je vois Bast, auteur du magnifique blog Merveilles et Confitures, demander si quelqu’un avait déjà testé une recette de pain sans pétrissage. J’avais déjà entendu parler de ça, mais je n’avais jamais testé. Je file voir dans mon bouquin de boulangerie pour CAP… rien. On décide alors d’essayer une recette, celle du blog Les Gourmandises d’Isa, chacun de notre côté, et de partager nos impressions, nos résultats… Kinou_h nous propose elle aussi une autre recette, celle d’Amuses-bouche, et on décide de s’y mettre. Vous pourrez voir le résultat de Bast en cliquant ici.

Voici le mien. Bien sûr, on cuisine, donc, on ne peut s’empêcher de changer la recette. Mais vous connaissez mon avis la dessus… la cuisine est une (al)chimie qui évolue et se transforme au contact des mains qui la produisent… pourvu que ça dure…

Temps de préparation : 5 minutes
Temps de repos : 1h30
Temps de cuisson : 30 minutes
Coût : 0,65 € pour 350 g de pain

Pour 7 pains de 50 g (pâtons de 60 g)

– 230 g de farine T55
+ 10 g pour la levée
+ 10 g pour le travail de la pâte
– 1 c. à soupe de sel
– 1 c. à café de levure de boulangerie
– 150 ml d’eau tiède
– 35 ml de lait
– 1 c. à café de sucre

1) Dans un saladier, mélanger 210 g de farine avec le gluten et le sel. Creuser un puits et y verser le sucre et la levure de boulangerie.

2) Faire tiédir l’eau et le lait. Ajouter 3 c. à soupe de liquide sur la levure et mélanger au centre de la farine. Laisser reposer 5 minutes.

3) Verser le reste du liquide, et mélanger la pâte. On obtient alors une pâte collante.

4) Saupoudrer de 10 g de farine, recouvrir le saladier de film transparent et laisser lever 1h30.

5) Préchauffer le four à 220°C et déposer de l’eau sur une plaque dans le bas du four. Former des boules de pâte (ou des boudins, selon la forme voulue) et les déposer sur une plaque à pizza. Déposer la plaque à pizza sur la grille du four, au-dessus de la plaque ou du récipient contenant l’eau et faire cuire 25 minutes pour un petit four et 35 pour un grand.

Astuces : la pâte est difficile à mettre en forme. Pour plus de facilité, la laisser au frigo après les 1h30 de levée. Vous pouvez congeler ces pains, ils se décongèlent à température ambiante ou au four sans perdre leur saveur ni leur consistance.

Résultat : le résultat est top. J’en ai mangé nature, sans rien dessus, j’en ai fait des mini pains à hamburgers (la recette prochainement !), j’en ai fait des benoîtons pour le p’tit creux du matin… C’est toujours exquis. Des amis venus déjeuner à la maison ont été séduits et m’ont demandé la recette. En fait, c’est tellement simple à faire et le résultat tellement bluffant que vous ne pourrez plus vous en passer. Un seul saladier et une cuillère à soupe pour toute vaisselle… et une infinité de possibilités : variez la farine, ajoutez des fruits secs, des graines… Je les ai même aromatisés de quelques gouttes d’arôme vanille pour une saveur encore plus gourmande.

Vous attendez quoi pour balancer votre machine à pain et prendre soin de vos coudes ?

Advertisements

3 réflexions sur “Comment faire du bon pain sans robot, sans machine à pain et avec une tendinite au coude ? Pain sans pétrissage…

  1. Pingback: Pains aux noix et aux raisins secs « Cuisine & Équilibre

  2. Pingback: Le Dark Burger c’est plus chez Quick mais c’est chez moi ! Ma recette du pain à hamburger idéal « Cuisine & Équilibre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :