Pains aux noix et aux raisins secs

Je me suis rendu compte que je ne publiais pas beaucoup de recettes de pain alors que je n’achète jamais de pain et que tout le pain qu’on consomme à la maison est fait… maison. Et sans machine à pain. Bon, avec un robot quand même sauf lorsque je me lance dans une version sans pétrissage que vous pouvez faire si vous n’avez pas de robot ou si vous voulez un pain plus humide. Le pain, ça fait partie des petites faiblesses qui peuvent me perdre : j’en mangerais à toute heure. On a eu notre période « pain aux graines de tournesol » et on est passés à une version « raisins secs et noix » inspirée par une envie de cookies raisins secs et noix elle-même inspirée par une commande de ma copine Lucie qui voulait que je lui fasse un sachet de cookies express raisins et amandes (comme quoi, ça vient de loin cette envie de pain aux raisins secs et aux noix !).

La recette que je vais vous donner est celle que je réalise. Cela dit, elle demande pas mal d’ingrédients différents que j’ai sous la main à la maison mais dont vous pouvez vous passer. Je mettrai donc les possibles substitutions à la fin de la recette. Ce pain se congèle très bien. Avec les proportions indiquées, je fais une quinzaine de petits pains que je congèle et que je décongèle en fonction des besoins soit à température ambiante la veille pour le petit déj du lendemain soit directement au four (15 minutes à 200°C lorsque le four est préchauffé). Vous remarquerez qu’une fois encore, le fait maison n’a que du bon : plus sain, plus économique et surtout… variable à l’infini : on change la garniture, on fabrique des pains au poids voulu. C’est génial !

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de repos : 1h30 à 2h
Temps de cuisson : 20-25 minutes / fournée
Coût : 2 € (soit 0,14 € / pain)

Ingrédients pour 15 petits pains :

– 900 g de farine de blé blanche
– 100 g de farine de froment
– 500 à 525 ml d’eau tiède
– 15 g de poudre de lait de châtaigne
– 1 sachet de levure de boulangerie sèche
– 5 g de sel
– 20 g de raisins secs
– 20 g de noix décortiquées

1) Délayer la levure dans l’eau tiède et laisser reposer 10 minutes (la levure doit mousser). Dans un saladier (ou le bol du robot), verser la farine, la poudre de lait de châtaigne, le sel, les raisins et les noix et mélanger. Creuser un puits.

2) Verser l’eau tiède et la levure au centre de la préparation et pétrir d’abord à vitesse lente. Lorsque les ingrédients forment une pâte, pétrir à vitesse rapide jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois. Si la pâte semble trop sèche, ajouter un peu d’eau et pétrir encore. Laisser lever 1h30 minimum.

3) Après la levée, la pâte a doublé de volume. Dégazer la pâte et pétrir de nouveau à la main rapidement (2-3 mouvements pour reformer une boule). Séparer la pâte en autant de pâtons que de pains souhaités et leur donner la forme voulue. Les disposer de façon espacée sur une plaque à pizza ou une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé (sauf si elle est anti-adhésive, ce n’est pas la peine). Laisser les pâtons reposer le temps que le four préchauffe.

4) Préchauffer le four à 200°C (ou programme « pain / pizza »). Faire cuire les pains 20-25 minutes (ils doivent être légèrement dorés et sonner creux quand on tape sur la base).

Substitutions possibles :
La poudre de lait de châtaigne est facultative. J’aime bien le petit goût qu’elle donne. On peut remplacer cela par une autre poudre de lait, remplacer 100 ml d’eau par 100 ml de lait tiède ou bien n’utiliser que de l’eau.
La farine de froment est elle aussi facultative : vous pouvez utiliser 1kg de farine de blé blanche (je prends de la farine de base) ou bien selon vos goûts remplacer par de la farine d’épeautre, de petit épeautre, de sarrasin… Attention cependant, les farines de sarrasin, de riz etc sont plus lourdes et demanderont peut-être un peu plus de liquide ou un peu plus de temps de levée.

Advertisements

3 réflexions sur “Pains aux noix et aux raisins secs

  1. je suis d’accord avec toi, le pain maison c’est super bon ! Difficile pourtant de rivaliser avec une très belle flûte de chez un vrai boulanger ! Le pain maison, on peut l’agrémenter de tout ce qu’on a envie et c’est ça je pense le grand avantage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :